Au dos de cette photo est inscrit 1999...

Cela fait donc presque une d?cennie que je connais Ian Reids

Un monde entier nous s?pare.
Nous sommes parfaitement loppos? lun de lautre, et pourtant nous skatons ensemble.
Il est tr?s dur dexpliquer lamiti?, lattachement, que lon peut avoir les uns pour les autres.

Encore une fois, dans tous les recoins de New York, Ian ma tra?n?, avec du hip-hop qui sort des fen?tres de sa voiture
sur des spots que m?me Bobby Puleo ne doit m?me pas conna?tre.
Des barbecues dans Harlem, des highs five ? des dangereux gangsters sur des playgrounds,
jai eu droit ? la totale NYC ?

Avec le temps jai appris ? ne le plus lui demander de mettre des fuck et des shit dans chaque phrase,
et je crois quil a lui aussi arr?t? de me demander de mhabiller comme un premier de la classe pour skater
depuis un bon momentĶ

En 10 jours, on a beaucoup skater, mais on a aussi refait le monde, dans les embouteillages ou entre 2 fastfood,
en se demandant comment la vie pouvait ?tre aussi riche est pleine de surprises.
Je suis toujours ?pat? de trouver derri?re le plus dur des durs, un regard pertinent et juste.


au dos de cette photo je vais inscrire 2008...



Derri?re celui qui vit la o?? les gens se tirent dessus la nuit, voici pour la premi?re fois ses photosĶ






Ian travaille actuellement sur un nouveau DVD, sortie prevue pour juillet. Il para?t quil est encore plus street que le premier, ca va bien donner !